Le roi est mort!

Vive le roi?

Autores

  • Urias Arantes

DOI:

https://doi.org/10.1590/S0101-31731992000100006

Palavras-chave:

Modernité, Illustration, néomodernisme, post-modernité, irrationalisme, raison systémique, rationalité communicative, émancipation

Resumo

Ce texte examine critiquement les points d'appui et propos philosophiques du projet culturel néomoderne (Habermas, Roùanet), interroge le lien avoué entre modernité et néomodernisme, le débat de celui-ci avec les irrationalismes post-modernes, explicite préssuppositions et inconsistances du projet néomoderne ainsi que ce que le néomodernisme laisse dans l'ombre dans son rachat de la modernité et ce que par conséquent il ne peut pas penser. Sous le fil conducteur de la critique du néomodernisme, on a souligné une sorte de "fuite en avant" qui serait le destin commun des intellectuels brésiliens, la possibilité et la limite de leur existence sociale.

Downloads

Não há dados estatísticos.

Downloads

Publicado

1992-12-30

Como Citar

Arantes, U. (1992). Le roi est mort! Vive le roi?. TRANS/FORM/AÇÃO: Revista De Filosofia, 15, 113–122. https://doi.org/10.1590/S0101-31731992000100006

Edição

Seção

Artigos e Comentários