La speculation travestie

Autores

  • Gérard Lebrun Universidade de Paris

DOI:

https://doi.org/10.1590/S0101-31731974000100004

Palavras-chave:

Speculation Travestie

Resumo

L'affaiblissement et la suppression de l'individu est "le dernier écho du christianisme" dans la morale, lisons-nous dans l'aphorisme n.º 132 6!Aurore. Bien que l'abdication de l'ego, remarque Nietzsche, ne figure pas dans la doctrine du christianisme primitif, elle devint ensuite une des caractéristiques de la religion chrétienne. Et, de nos jours, positivisme, utilitarisme, socialisme, etc. vivent de cet héritage, et même renchérissent sur la passion chrétienne du nivellement. Dieu est mort, mais les hommes sont restés égaux et semblables, comme ils l'étaient sous son regard. Partis et sectes sont unanimes à "exiger que l'ego se nie lui-même" au bénéfice d'une communauté harmonieuse, "jusqu'à ce qu'il soit devenu quelque chose d'entièrement différent et nouveau".

Downloads

Não há dados estatísticos.

Downloads

Publicado

1974-01-01

Como Citar

Lebrun, G. (1974). La speculation travestie. TRANS/FORM/AÇÃO: Revista De Filosofia, 1, 49–70. https://doi.org/10.1590/S0101-31731974000100004

Edição

Seção

Artigos e Comentários